Helreidh

Italie

Mémoires (1997)
Fingerprints Of The Gods (2001)
Fragmenta (2012)

Parfois, pour décrire le métal progressif, je dis que c'est un peu comme du rock progressif avec des passages plus dynamiques (heavy). Cette définition n'est peut-être pas la meilleure pour tous les groupes ou albums mais dans le cas de cet album "Mémoires" de Helreidh, je trouve qu'elle est très correcte. "Mémoires" sonne très rock progressif avec des moments heavy. Il faut dire que ce n'est pas super heavy. Je ne serais trop quelle référence prog rock lui donner. Ma référence serait plutôt métal progressif avec l'album "Diary Of A Blind Angel" de Black Jester. Ces deux albums ont des styles se rapprochant et sont sensiblement au même niveau de qualité musicale. Mais Helreidh a un meilleur chanteur ce qui fait que je préfère "Mémoires" à "Diary Of A Blind Angel". Le nom du groupe peut aussi s'écrire "Helreið" (avec une lettre ancienne à la fin un peu comme un d avec une barre). Cette lettre ancienne équivaut à "dh". On retrouve aussi le nom écrit "Helreid" avec un d normal à la fin sans être suivi d'un h. Mais lorsque la lettre ancienne n'est pas utilisée, on devrait plutôt l'écrire "Helreidh".
Un mini-album double... format un peu bizarre. Le premier CD est constitué de compositions nouvelles et le deuxième CD inclut des reprises dont "Stranger In A Strange Land" d'Iron Maiden. Je trouve que cet album "Fingerprints Of The Gods" sonne un peu moins rock progressif que "Mémoires". Il a une saveur un peu plus hard rock. À vrai dire, ce feeling plus hard rock est surtout pour la chanson-titre de l'album. Le reste de l'album se rapproche en terme de qualité et de style à "Mémoires".

Accueil