Marillion

Royaume-Uni

Script For A Jester's Tear (1983)
Recital Of The Script (1983)
Fugazi (1984)
Real To Reel (1984)
Misplaced Childhood (1985)
Clutching At Straws (1987)
Live From Loreley (1987)
The Thieving Magpie (1988)
Seasons End (1989)
From Stoke Row To Ipanema (1990)
Holidays In Eden (1991)
Brave (1994)
Afraid Of Sunlight (1995)
Made Again (1996)
This Strange Engine (1997)
Radiation (1998)
marillion.com (1999)
Anoraknophobia (2001)
Marbles (2004)
Somewhere Else (2007)
Happiness Is The Road Vol. 1: Essence (2008)
Happiness Is The Road Vol. 2: The Hard Shoulder (2008)
Less Is More (2009)
Sounds That Can't Be Made (2012)

C'est ici que naît le néo-prog (affirmation subjective). Marillion est influencé par Genesis. Si on compare par exemple l'album "Foxtrot" de Genesis à celui-ci, on constate que "Script For A Jester's Tear" est plus orienté vers la mélodie (en gardant un certain niveau de complexité) et que la guitare électrique est beaucoup plus présente. Ces caractéristiques ont été par la suite retenues par d'autres groupes qu'on caractérise maintenant de groupes de néo-prog. Cet album plutôt sombre est un classique dans le genre néo-prog et est un album de référence. C'est le chanteur Fish qui chante sur cet album et les trois suivants. La réédition CD de 1997, sous l'étiquette EMI, inclut un Bonus CD.
Concert enregistré le 18 avril 1983 à Londres. D'abord disponible en VHS sans les chansons "The Web" et "Grendel". Ensuite, une autre cassette VHS est sortie avec seulement ces deux chansons. Le DVD contient toutes les chansons des deux cassettes VHS. La liste déroulante ci-dessus est celle du DVD. La version CD double contient en plus les chansons "Three Boats Down From The Candy" et "Charting The Single".
Style pas très loin du premier album mais un peu plus "straightforward" et un peu moins bon. La réédition CD de 1998, sous l'étiquette EMI, inclut un Bonus CD.
Les 4 premières chansons de cet album live ont été enregistrées les 19 et 20 juin 1984 au Spectrum de Montréal et les 3 dernières, le 5 mars 1984 à Leicester, Angleterre.
"Misplaced Childhood" est le premier album de néo-prog que j'ai acheté dans ma vie sans même savoir que c'était du néo-prog. J'ai été très longtemps à ne posséder que cet album de Marillion. En 2015, j'ai découvert le groupe IQ que j'adore et par le fait même appris que Marillion et IQ étaient classés dans le néo-prog. Je me suis alors procuré d'autres albums de Marillion. J'ai très bien fait car j'ai fait de superbes découvertes! "Misplaced Childhood" est un album concept à propos de l'enfance perdue. La chanson "Kayleigh" est leur plus grand succès commercial à ce jour. L'album a un son plus poli que les 2 précédents. C'est un classique essentiel. La réédition CD de 1998, sous l'étiquette EMI, inclut un Bonus CD.
Album concept à propos d'un écrivain alcoolique qui se retrouve dans une situation difficile. Rien de vraiment nouveau dans le style comparativement aux trois albums précédents. C'est le dernier album avec le chanteur Fish. Cet album est excellent! La réédition CD de 1999, sous l'étiquette EMI, inclut un Bonus CD.
Concert enregistré le 18 juillet 1987 à Saint-Goarshausen, Allemagne, d'abord disponible en VHS. Le DVD contient les mêmes chansons que la cassette VHS. La liste déroulante ci-dessus est celle du DVD. La version CD double contient en plus les chansons "White Russian", "Fugazi", "Garden Party" et "Market Square Heroes".
Le premier disque de ce CD live double contient des chansons enregistrées à différents endroits. Le deuxième disque est l'album "Misplaced Childhood" au complet enregistré les 9 et 10 janvier 1986 à Londres.
Premier album avec le nouveau chanteur Steve Hogarth. C'est aussi un excellent chanteur comme Fish. Je dirais que sa voix transmet encore mieux l'émotion que celle de Fish. Cet album est moins sombre que les précédents. On a droit à des chansons progressives et d'autres plus accessibles. La chanson "Easter" est une ballade exceptionnelle. Cette chanson et bien d'autres sur cet album, comme la chanson-titre, se démarquent par une voix et des solos de guitare remplis d'émotion. C'est un album essentiel! La réédition CD de 1997, sous l'étiquette EMI, inclut un Bonus CD.
Concert enregistré le 24 avril 1990 à Leicester, Angleterre. D'abord disponible en VHS sans toutes les chansons du concert. La version DVD double contient un documentaire concernant l'arrivée du nouveau chanteur Steve Hogarth (DVD #1) et le concert en entier (DVD #2, voir liste déroulante ci-dessus).
Cet album est plutôt décevant. Il n'y a presque rien de progressif. Même que la chanson-titre de l'album et "This Town" tombent dans le trop facile. Heureusement, la plupart des autres chansons sont très bonnes et ne tombent pas dans le trop facile même si elles demeurent accessibles. La réédition CD de 1998, sous l'étiquette EMI, inclut un Bonus CD.
Album concept à propos d'une fille qui se retrouve sur un pont avec des idées suicidaires. C'est le retour à un son progressif, un mélange parfait de complexité et de mélodie. Il y a énormément d'émotion qui se dégage de cet album. C'est un classique essentiel. La réédition CD de 1998, sous l'étiquette EMI, inclut un Bonus CD.
Pas vraiment un album concept mais qui relate, entre autres, le côté destructeur de la célébrité. Cet album clique moins avec moi que l'album précédent. À la fois progressif et accessible, je trouve cet album très bon. Je sais que d'autres personnes l'apprécient plus que moi. La réédition CD de 1999, sous l'étiquette EMI, inclut un Bonus CD.
Les 6 premières chansons du premier CD de cet album live double ont été enregistrées le 29 septembre 1991 à Londres et les 6 dernières, le 29 septembre 1995 à Rotterdam, Pays-Bas. Le deuxième CD contient l'album "Brave" de façon intégrale, enregistré le 29 avril 1994 à Paris.

Accueil