Saga

Canada

Saga (1978)
Images At Twilight (1979)
Silent Knight (1980)
Worlds Apart (1981)
In Transit (1982)
Heads Or Tales (1983)
Behaviour (1985)
Wildest Dreams (1987)
The Beginner's Guide To Throwing Shapes (1989)
The Security Of Illusion (1993)
Steel Umbrellas (1994)
Generation 13 (1995)
Pleasure & The Pain (1997)
Phase 1 (1997)
Detours (1998)
Full Circle (1999)
House Of Cards (2001)
Marathon (2003)
All Areas - Live In Bonn 2002 (2004)
Network (2004)
The Chapters Live (2005)
Trust (2006)
Worlds Apart Revisited (2007)
10,000 Days (2007)
Contact - Live In Munich (2009)
The Human Condition (2009)
Heads Or Tales Live (2011)
20/20 (2012)
Spin It Again! Live In Munich (2013)
Sagacity (2014)
Live In Hamburg (2016)

Il n'y a pas de réponse unique à savoir quel groupe avec quel album a débuté le mouvement néo-prog. Ma réponse subjective est le premier album de Marillion. Certains pourraient dire que c'est Saga? Avec cet album? Peut-être... "néo", signifie simplement "nouveau". On attribue habituellement à ce style une approche plus mélodique / accessible, comparativement au rock progressif "old school". Plus mélodique / accessible ne veut pas nécessairement dire pop. Quand j'ai entendu pour la première fois la chanson "How Long" de cet album, le clavier m'a immédiatement fait penser à la chanson "Don't You Want Me" de l'album "Dare" (1981) du groupe synthpop anglais, The Human League. Ça montre bien l'approche pop du groupe Saga qui sont quand même plus rock avec l'ajout de la guitare électrique. Les 8 premiers albums studio de Marillion ont un bel équilibre entre progressif (complexe) et plus mélodique / accessible. J'écris ces mots en 2017 et j'ai entendu tous les albums de Saga à ce jour. Je n'ai pas trouvé grand-chose de progressif (complexe). En général, je trouve ça moins bien équilibré (un peu trop pop) que les albums de Marillion que j'ai mentionnés. Ce n'est peut-être pas assez progressif pour être vraiment du néo-prog. D'ailleurs, pour ce qui est de cet album éponyme, je me demande si c'est progressif. Je qualifierais cet album de très bon.
Qualité et style comparables à l'album précédent.
Cet album marque l'arrivée du claviériste Jim Gilmour. La chanson "Don't Be Late" est ma préférée de l'album et peut-être même du groupe. Elle a un côté progressif et épique qu'on ne retrouve pas dans les autres chansons de l'album. Si Saga avaient composé plus de chansons dans ce genre, il n'y aurait pas de doute dans mon esprit qu'ils seraient des pionniers du néo-prog. Mais il ne serait pas faux de dire qu'ils le sont quand même. J'ai visionné des concerts de Saga en DVD / Blu-ray et il semble que cette chanson est aussi une des préférées des fans du groupe. C'est malheureux qu'ils n'en ont pas composé plus dans ce genre... Le reste de l'album est pas mal dans le style des deux albums précédents. Je qualifie la chanson "Don't Be Late" d'excellente et le reste de l'album de très bon.
Cet album contient les hits "On The Loose" et "Wind Him Up". Dans l'ensemble, je dirais que c'est entre très bon et excellent. C'est plus radio friendly que prog...
Compilation de chansons live enregistrées en février 1982 à Munich en Allemagne et à Copenhague au Danemark.
Cet album inclut les hits "The Flyer" et "Scratching The Surface". Le chanteur principal, Michael Sadler, est là depuis le début. Mais la chanson "Scratching The Surface" est chantée par le claviériste Jim Gilmour. Entre très bon et excellent et pas mal dans le même style que l'album studio précédent.

Accueil