Threshold

Royaume-Uni

Wounded Land (1993)
Psychedelicatessen (1994)
Livedelica (1995)
Extinct Instinct (1997)
Clone (1998)
Decadent (1999)
Hypothetical (2001)
Concert In Paris (2002)
Critical Mass (2002)
Wireless - Acoustic Sessions (2003)
Critical Energy (2004)
Subsurface (2004)
Replica (2004)
Surface To Stage (2006)
Dead Reckoning (2007)
March Of Progress (2012)
For The Journey (2014)
European Journey (2015)

Threshold débute avec un album concept à propos de l'environnement. Le chanteur sur ce CD est Damian Wilson. Les chansons sont progressives et mélodiques. Je situerais cet album entre très bon et excellent.
Ce CD marque le départ (temporaire...) de Damian Wilson et l'arrivée de Glynn Morgan. Ce dernier est un très bon chanteur mais je préfère Damian. Le style de ce très bon CD se rapproche du premier mais un peu comme au niveau du chanteur, je préfère "Wounded Land".
Ce court album live contient des chansons des deux premiers albums interprétées par Glynn Morgan. La qualité du son est très bonne. J'aurais préféré entendre les chansons de "Wounded Land" interprétées par le chanteur original bien que la performance de Glynn soit très bonne.
Ce CD marque le retour de Damian Wilson. Imaginez "Wounded Land" plus complexe (en demeurant mélodique), plus mature et légèrement plus heavy sans oublier les ballades. C'est un excellent album.
Comparativement à "Extinct Instinct", cet album est plus accessible. Mais ça demeure extrêmement bien travaillé et progressif. Andrew "Mac" McDermott est le nouveau chanteur. Il est excellent tout comme le CD.
Voici un album de chansons existantes éditées ou remixées. Il y a aussi des titres bonus. Pour les fans du groupe.
La formule métal progressif mélodique est encore améliorée! C'est un album essentiel.
Concert de la tournée Hypothetical enregistré à Paris le 23 septembre 2001. La prestation du groupe est excellente de même que la qualité du son.
Toujours essentiel et dans le même style que "Hypothetical" mais un peu moins heavy. L'édition limitée contient un deuxième CD avec deux nouvelles chansons, une version écourtée de "Phenomenon" et une section multimédia.
En partant, je dois dire que je ne suis pas un fan des albums acoustiques en général. L'intérêt pour moi dans cet album de Threshold est d'entendre les vieilles chansons avec le chanteur actuel. J'aurais préféré entendre ces chansons en version standard (non-acoustiques) même si elles sont bien réussies.
Alors que "Concert In Paris" est un des meilleurs albums live que j'ai jamais entendu, j'espérais juste que "Critical Energy" réussirait à l'égaler. C'est réussi et en plus "Critical Energy" est un album double. Ce show existe aussi en DVD. La qualité du son est tellement bonne que la qualité de l'image déçoit un peu. Il faut dire que c'est dans une petite salle et que le budget ne devait pas être énorme. À se procurer.
Métal progressif émotionnel et essentiel dans la lignée de "Hypothetical".
Cet album contient 2 chansons jamais parues. Les autres chansons sont des versions différentes à celles qu'on connaît déjà. Elles sont parfois réenregistrées, remixées, éditées, ou acoustiques. Voilà un album intéressant pour les fans du groupe.
Spectacle enregistré le 17 septembre 2004 à Pratteln, Suisse. Threshold savent vraiment comment faire sonner un live de façon remarquable. "Surface To Stage" est aussi un must comme les autres albums live "Concert In Paris" et "Critical Energy".
Depuis l'album "Hypothetical", le son de Threshold est sensiblement resté le même. À partir d'ici, une voix death s'ajoute au son connu. Mais c'est seulement sur 2 chansons et ce sont des présences de courtes durées. Même sur ces 2 chansons, le chanteur principal avec la voix clean domine. Un changement de son est le bienvenu. Par contre, je trouve que ce changement n'est pas une plus-value. Un exemple de changement que j'aurais sûrement plus apprécié est s'ils avaient ajouté des passages plus techniques en demeurant mélodique. Si vous aimez le son de l'album "Hypothetical" et que vous êtes capable de prendre une légère dose de voix death, je vous recommande "Dead Reckoning" car il est excellent.
Avec le temps, l'album "Psychedelicatessen" est devenu un album que j'apprécie davantage et je le préfère aujourd'hui au premier album. J'aime maintenant autant le chanteur Glynn Morgan que Damian Wilson. Ici, c'est Damian Wilson qui remplace le chanteur précédent Andrew "Mac" McDermott qui est malheureusement décédé. Damian fait un excellent travail. Il n'y a plus de voix death comme dans l'album précédent. Même si cet album n'apporte pas d'éléments nouveaux dans le son de Threshold, il demeure un album essentiel.

Accueil